Résumé
alt= Cycle de l'élongation de la traduction par le ribosome|vignette|Cycle de l'élongation de la traduction par le ribosome. Les ARNt (vert foncé) apportent les acides aminés (carrés) au site A. Une fois l'accommodation codon-anticodon réalisée, il y a formation de la nouvelle liaison peptidique, puis translocation du ribosome d'un codon le long de l'ARNm. En biologie moléculaire, la traduction génétique est l'étape de synthèse des protéines par les ribosomes, à partir de l'information génétique contenue dans les ARN messagers. Le ribosome interprète l'information contenue dans l'ARNm sous forme de codons ou triplets de nucléotides, qu'il traduit en acides aminés assemblés dans la protéine, selon l'ordre donné par les codons portés par l'ARNm. La table de correspondance entre codons et acides aminés permettant cette traduction s'appelle le code génétique. La traduction des ARNm en protéine s'effectue dans le cytoplasme des cellules. Le ribosome est le cœur de la machinerie de synthèse des protéines cellulaires. Chez toutes les espèces vivantes, il est constitué de deux sous-unités qui jouent des rôles distincts et complémentaires. La petite sous-unité assure la lecture des codons sur l'ARN messager, tandis que la grande sous-unité catalyse la synthèse des liaisons peptidiques entre les acides aminés successifs de la protéine. Le processus central progresse de manière cyclique le long d'un brin d'ARN (ARNm) : Un complexe ternaire ARNt porteur d'un acide aminé et d'un GTP, se présente sur la petite unité ; Si l'anti-codon correspond au premier triplet aval libre du brin transcrit, l'ensemble est accepté par la petite unité. Le GTP est hydrolysé et se dissocie, et l’ARNt porteur de l'acide aminé peut pénétrer dans le site d'arrivée (étape d’accommodation) ; La grande sous-unité libère l'ARNt précédent de l'amorce de protéine qu'il portait, et catalyse une liaison peptidique entre cet acide aminé et la protéine en formation, rajoutant une unité au polypeptide en formation (étape de transpeptidation) ; Un mouvement de cliquet spontané entre ses deux sous-unités décale les ARNt portés par la petite sous-unité par rapport à la grande, ce qui permet la libération de l'ARNt précédent, à présent débarrassé de son polypeptide, et un cliquet en sens inverse de la petite sous-unité (étape de translocation).
À propos de ce résultat
Cette page est générée automatiquement et peut contenir des informations qui ne sont pas correctes, complètes, à jour ou pertinentes par rapport à votre recherche. Il en va de même pour toutes les autres pages de ce site. Veillez à vérifier les informations auprès des sources officielles de l'EPFL.
Publications associées

Chargement

Personnes associées

Chargement

Unités associées

Chargement

Concepts associés

Chargement

Cours associés

Chargement

Séances de cours associées

Chargement

MOOCs associés

Chargement