Concept

Tolérance religieuse

Résumé
vignette|upright=1.2|John Locke, Lettre sur la tolérance (1689), première page de l'édition de 1765. La tolérance religieuse est l'acceptation des valeurs religieuses et de la notion de sacré entre différentes confessions ou entre des individus. Dans un pays où existe une religion d'État, cette tolérance consiste à autoriser d'autres croyances aux côtés de la religion officielle, ce qui n'exclut pas certaines formes de discrimination. La tolérance religieuse d'un État n'est pas synonyme de liberté de religion, car elle n'octroie qu'un privilège, et non pas un droit. La tolérance religieuse a parfois fait l'objet de controverses au sein d'une même confession, par exemple lorsque Sébastien Castellion s'est opposé à Calvin après l'exécution de Michel Servet. En Occident, la tolérance religieuse a été conceptualisée à la Renaissance par des humanistes tels que Érasme ou Thomas More, puis revalorisée par la philosophie des Lumières, notamment avec la Lettre sur la tolérance de John Lock
À propos de ce résultat
Cette page est générée automatiquement et peut contenir des informations qui ne sont pas correctes, complètes, à jour ou pertinentes par rapport à votre recherche. Il en va de même pour toutes les autres pages de ce site. Veillez à vérifier les informations auprès des sources officielles de l'EPFL.
Publications associées

Chargement

Personnes associées

Chargement

Unités associées

Chargement

Concepts associés

Chargement

Cours associés

Chargement

Séances de cours associées

Chargement