Concept

Productivité (linguistique)

Résumé
En linguistique, la productivité est l'action, par un locuteur natif, . Plus un processus grammatical favorise la lexicalisation, c'est-à-dire la formation de nouveaux mots qui seront ajoutés au lexique d'une langue, plus il est productif. Exemple en français Avant la réforme de l'orthographe française de 1835, le . Depuis cette réforme, la productivité du pluriel par « ns » est presque nulle. Par exemple, le pluriel du nom « gent » est « gens ». Au contraire, la formation par « nts » est productive, puisque le pluriel de la très grande majorité des mots se terminant en « nt » est « nts ». Par exemple, le pluriel du nom « indigent » est « indigents ». Bibliographie
  • SPENCER, A. (2003). Laurie Bauer, Morphological productivity. Cambridge: Cambridge University Press, 2001. Pp. xiii 245. Journal of Linguistics, 39(2), 391-395. doi:10.1017/S0022226703212056
  • Langue française, n°140, 2003. La productivité morphologique en questions et en expérimentations, sous
À propos de ce résultat
Cette page est générée automatiquement et peut contenir des informations qui ne sont pas correctes, complètes, à jour ou pertinentes par rapport à votre recherche. Il en va de même pour toutes les autres pages de ce site. Veillez à vérifier les informations auprès des sources officielles de l'EPFL.
Publications associées

Chargement

Personnes associées

Chargement

Unités associées

Chargement

Concepts associés

Chargement

Cours associés

Chargement

Séances de cours associées

Chargement