Concept

Politique au Honduras

Résumé
La politique au Honduras repose sur un modèle d'État où la république est unitaire et présidentielle. Pouvoir exécutif Le pouvoir exécutif est entre les mains du président de la République, qui est à la fois chef de l'État et chef du gouvernement. Il nomme son cabinet. Le président est élu pour un mandat de quatre ans, en même temps qu'un vice-président de la République. Il est rééligible. Le , un coup d'État dépose le président Manuel Zelaya qui avait tenté d'organiser un référendum inconstitutionnel pour faire modifier la Constitution. Le pays connaît ensuite d'importantes mobilisations populaires, les uns dénonçant le coup d'État, les autres soutenant les putschistes. Aux élections du , organisées par le régime issu du putsch (mais à la date normale puisque le mandat de Manuel Zelaya arrivait à échéance en ), Porfirio Lobo Sosa (Parti national, conservateur de centre-droit) est élu avec près de 56 % des suffrages valides, contre 38 % pour son plus proche rival. Les p
À propos de ce résultat
Cette page est générée automatiquement et peut contenir des informations qui ne sont pas correctes, complètes, à jour ou pertinentes par rapport à votre recherche. Il en va de même pour toutes les autres pages de ce site. Veillez à vérifier les informations auprès des sources officielles de l'EPFL.
Publications associées

Chargement

Personnes associées

Chargement

Unités associées

Chargement

Concepts associés

Chargement

Cours associés

Chargement

Séances de cours associées

Chargement