Concept

Knaanique

Résumé
Le terme de knaanique regroupe plusieurs langues et dialectes médiévaux de la famille des langues juives et slaves, au premier rang desquelles le judéo-tchèque, une langue éteinte parlée principalement du au dans la Bohême-Moravie (dite Canaan de l’Ouest). Savoir dans quelle mesure il s’agit de langues à part entière, différentes de celles des populations environnantes, fait encore débat. Origine Le mot knaanique dérive du nom biblique Canaan (כנען) donné par les juifs eux-mêmes à la région slave qu’ils peuplaient, de même que la France, dès la même époque, est nommée Sarepta (צרפת). Cette région est située à l’est de l’Elbe (frontière avec les ashkénazes, à l’ouest), à l’emplacement actuel de la Tchéquie, mais aussi des parties sorabes de la Pologne et de la Lusace. Il existe aussi un Canaan de l’Est, qui représente un foyer culturel distinct, au sein de la Rus’ de Kiev. Le choix du terme de Canaan appliqué à ces régions slaves est assez obscur. Benjamin de Tudèle
À propos de ce résultat
Cette page est générée automatiquement et peut contenir des informations qui ne sont pas correctes, complètes, à jour ou pertinentes par rapport à votre recherche. Il en va de même pour toutes les autres pages de ce site. Veillez à vérifier les informations auprès des sources officielles de l'EPFL.
Publications associées

Chargement

Personnes associées

Chargement

Unités associées

Chargement

Concepts associés

Chargement

Cours associés

Chargement

Séances de cours associées

Chargement