Concept

Pacte Briand-Kellogg

Résumé
vignette|Pacte Briand-Kellogg (1928). vignette|États signataires du pacte. Vert foncé : premiers signataires. Vert : adhérents suivants. Bleu clair : territoires des parties. Bleu foncé : territoires sous mandat de la Société des Nations, administrés par les parties. Le pacte Briand-Kellogg, ou pacte de Paris, est un traité de paix signé par soixante-trois pays qui « condamnent le recours à la guerre pour le règlement des différends internationaux et y renoncent en tant qu'instrument de politique nationale dans leurs relations mutuelles ». L’initiative de ce pacte revient à Aristide Briand, ministre français des Affaires étrangères, et Frank Kellogg, secrétaire d’État américain. Signé le à Paris, il entra en vigueur le . C’est le climat détendu des relations internationales qui permet la signature de ce pacte, par 15 puissances dont la France, les États-Unis, le Royaume-Uni, l'Italie, l'Allemagne et le Japon, pour la renonciation générale à la guerre. Si le pacte est
À propos de ce résultat
Cette page est générée automatiquement et peut contenir des informations qui ne sont pas correctes, complètes, à jour ou pertinentes par rapport à votre recherche. Il en va de même pour toutes les autres pages de ce site. Veillez à vérifier les informations auprès des sources officielles de l'EPFL.
Publications associées

Chargement

Personnes associées

Chargement

Unités associées

Chargement

Concepts associés

Chargement

Cours associés

Chargement

Séances de cours associées

Chargement