Concept

Bataille du pont de la Sittang

Résumé
La bataille du pont de la Sittang est une bataille de la campagne de Birmanie pendant la Seconde Guerre mondiale. S'étant déroulée du 19 février au 23 février 1942, elle voit la victoire de l'armée impériale japonaise face à l'Armée indienne britannique ayant subi de nombreuses pertes, et contrainte de battre en retraite dans le désarroi. Le brigadier Sir John George Smyth — qui commandait l'armée indienne britannique sur le pont de Sittang — l'appelait « le désastre de Sittang ». Histoire Le pont Sittang était un pont ferroviaire en fer s'étendant sur plusieurs centaines de mètres sur le fleuve Sittang, près de la côte sud de la Birmanie (aujourd'hui Myanmar). La division d'infanterie indienne avait donné « tout ce qu'elle avait » à la bataille de la rivière Bilin et était déjà affaiblie. Maintenant en retraite, ils reçurent finalement l'autorisation de se retirer à travers le Sittang le 19 février. Ils parvinrent à se désengager de l'ennemi sous le couvert de la nuit
À propos de ce résultat
Cette page est générée automatiquement et peut contenir des informations qui ne sont pas correctes, complètes, à jour ou pertinentes par rapport à votre recherche. Il en va de même pour toutes les autres pages de ce site. Veillez à vérifier les informations auprès des sources officielles de l'EPFL.
Publications associées

Chargement

Personnes associées

Chargement

Unités associées

Chargement

Concepts associés

Chargement

Cours associés

Chargement

Séances de cours associées

Chargement