Résumé
vignette|Coupe transversale d'une banane de type sauvage. Contrairement aux bananes culinaires, les bananes sauvages possèdent de nombreuses graines, dures et de grosse taille. Le type naturel, ou type sauvage, (de l'anglais wild type) est, en biologie, la forme naturelle, ou de référence, d'un organisme, d'un génome, d'un gène ou encore d'une protéine. À l'origine, le concept de type sauvage se référait à l'allèle standard "normal" d'un locus, par opposition à l'allèle produit par un allèle non standard qu'on appelle "mutant". Les allèles mutants peuvent varier dans une grande mesure et même devenir le type sauvage de référence si un épisode de dérive génétique survient au sein de la population. Les avancées récentes et toujours en cours en cartographie génétique ont permis une meilleure compréhension de comment les mutations apparaissent et interagissent avec d'autres gènes pour modifier le phénotype. Il est maintenant admis que la plupart des loci existent sous une variété plus ou moins grande de formes alléliques, de fréquences variables selon la répartition géographique, et que le concept de type sauvage universel n'existe pas. En général, cependant, l'allèle le plus prévalent – c'est-à-dire celui ayant la plus grande fréquence génique – est celui considéré comme type sauvage. Le concept de type sauvage est utile chez certains organismes modèles comme la mouche du vinaigre Drosophila melanogaster chez qui les phénotypes standards caractérisant la couleur des yeux ou la forme des ailes sont connus pour être affectés par des mutations particulières produisant des phénotypes distincts tels que les yeux blancs ou les ailes vestigiales. Les allèles de type sauvage sont généralement indiqués avec un "+" en exposant, comme par exemple w+ et vg+ pour les yeux rouges et les ailes de taille normale, respectivement. Les expériences de manipulation des gènes responsables de ces phénotypes ont permis de mieux comprendre comment les organismes se forment et comment les phénotypes mutent au sein d'une population.
À propos de ce résultat
Cette page est générée automatiquement et peut contenir des informations qui ne sont pas correctes, complètes, à jour ou pertinentes par rapport à votre recherche. Il en va de même pour toutes les autres pages de ce site. Veillez à vérifier les informations auprès des sources officielles de l'EPFL.
Publications associées (22)

Cecropins contribute to Drosophila host defense against a subset of fungal and Gram-negative bacterial infection

Bruno Lemaitre, Alexia Laurie Carboni, Mark Austin Hanson

Cecropins are small helical secreted peptides with antimicrobial activity that are widely distributed among insects. Genes encoding Cecropins are strongly induced upon infection, pointing to their rol
OXFORD UNIV PRESS INC2022

IL-17 controls central nervous system autoimmunity through the intestinal microbiome

Sandrine Natacha Isaac

Interleukin-17A- (IL-17A) and IL-17F-producing CD4(+) T helper cells (T(H)17 cells) are implicated in the development of chronic inflammatory diseases, such as multiple sclerosis and its animal model,
AMER ASSOC ADVANCEMENT SCIENCE2021

Allosteric regulation and targeting of Bruton's tyrosine kinase (Btk) in B-cell lymphoma

Daniel Pereira Duarte

Bruton's tyrosine kinase (Btk) is a key component of BCR signaling required for B-cell maturation and activation. Loss-of-function mutations throughout the Btk protein cause human X-linked agammaglobu
EPFL2020
Afficher plus
Unités associées

Aucun résultat

Concepts associés (10)
Gène
Un gène, du grec ancien (« génération, naissance, origine »), est, en biologie, une séquence discrète et héritable de nucléotides dont l'expression affecte les caractères d'un organisme. L'ensemble des gènes et du matériel non codant d'un organisme constitue son génome. Un gène possède donc une position donnée dans le génome d'une espèce, on parle de locus génique. La séquence est généralement formée par des désoxyribonucléotides, et est donc une séquence d'ADN (par des ribonucléotides formant de l'ARN dans le cas de certains virus), au sein d'un chromosome.
Espèce
vignette| redresse=1.2| L'espèce est l'unité de base de la classification du vivant. Dans les sciences du vivant, l’espèce (du latin species, « type » ou « apparence ») est le taxon de base de la systématique. La définition la plus communément admise est celle du concept biologique : une espèce est un ensemble d'individus qui peuvent effectivement ou potentiellement se reproduire entre eux et engendrer une descendance viable et féconde, dans des conditions naturelles.
Type naturel
vignette|Coupe transversale d'une banane de type sauvage. Contrairement aux bananes culinaires, les bananes sauvages possèdent de nombreuses graines, dures et de grosse taille. Le type naturel, ou type sauvage, (de l'anglais wild type) est, en biologie, la forme naturelle, ou de référence, d'un organisme, d'un génome, d'un gène ou encore d'une protéine. À l'origine, le concept de type sauvage se référait à l'allèle standard "normal" d'un locus, par opposition à l'allèle produit par un allèle non standard qu'on appelle "mutant".
Afficher plus
Cours associés (3)
BIO-105: Cellular biology and biochemistry for engineers
Basic course in biochemistry as well as cellular and molecular biology for non-life science students enrolling at the Master or PhD thesis level from various engineering disciplines. It reviews essent
BIO-221: Cell and developmental biology for engineers
Students will learn essentials of cell and developmental biology, with an emphasis on animal model systems and quantitative approaches.
BIOENG-110: General Biology
Le but du cours est de fournir un aperçu général de la biologie des cellules et des organismes. Nous en discuterons dans le contexte de la vie des cellules et des organismes, en mettant l'accent sur l
Séances de cours associées (20)
Distance Génétique: Locus Interactions in Drosophila Melanogaster
Explore le calcul de distance génétique chez Drosophila melanogaster à travers des croisements dihybrides et des fréquences de recombinaison.
Protéine Abondance: Random Walks
Explore l'abondance des protéines comme une promenade aléatoire et le modèle Moran en génétique des populations.
Héritage génétique : croix dihybrides et distance génétique
Explore le patrimoine génétique à travers des croisements dihybrides et calcule les distances génétiques.
Afficher plus
MOOCs associés (5)
Introduction à l'immunologie
Ce cours décrit les mécanismes fondamentaux du système immunitaire. Ses connaissances seront ensuite utilisées pour mieux comprendre les bases immunologiques de la vaccination, de la transplantation,
Introduction à l'immunologie (part 1)
Ce cours décrit les mécanismes fondamentaux du système immunitaire pour mieux comprendre les bases immunologiques dela vaccination, de la transplantation, de l’immunothérapie, de l'allergie et des mal
Afficher plus