Résumé
200px|vignette|droite|Logotype du patrimoine culturel immatériel (PCI). Le patrimoine culturel immatériel (PCI) est une catégorie de patrimoine issue de la Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel adoptée par l'UNESCO en 2003. La notion de patrimoine culturel immatériel est apparue au début des années 1990, après les recommandations de 1989 sur la protection des cultures traditionnelles, et en contrepoint du patrimoine mondial tourné essentiellement vers les aspects matériels de la culture. L'expression « patrimoine culturel immatériel » est officialisée en 1993 lors de la conférence internationale sur les nouvelles perspectives du programme du patrimoine immatériel de l'UNESCO. L'idée de patrimoine immatériel en soi est cependant plus ancienne. La déclaration qui clôture la conférence mondiale sur les politiques culturelles de Mexico (1982) avait auparavant élargi le sens donné à la notion de patrimoine culturel afin d'y inclure les « créations anonymes, surgies de l’âme populaire », qu’elles soient « matérielles et non matérielles » (arto 23). En 1997 s’est tenue à Marrakech, à l’initiative d’intellectuels marocains et de l'UNESCO, une réunion au cours de laquelle a été défini le concept de « patrimoine oral de l’humanité », et décidé d’établir une distinction pour la préservation et la mise en valeur des « chefs-d’œuvre » de ce patrimoine. Cette distinction appelée « Proclamation des chefs-d’œuvre du patrimoine oral et immatériel de l’humanité » a été octroyée pour la première fois en 2001 après étude approfondie, à une première liste de patrimoines sur candidatures proposées par les États. Une nouvelle liste est établie tous les deux ans par un jury international. Les chefs-d’œuvre proposés doivent être une expression culturelle vivante ou menacée. Ils doivent aussi faire l’objet de programmes de préservation et de promotion, le fait d’être inscrit sur la liste de l'UNESCO n’étant pas une garantie absolue de protection. En 2003 la Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel a été adoptée par l'UNESCO.
À propos de ce résultat
Cette page est générée automatiquement et peut contenir des informations qui ne sont pas correctes, complètes, à jour ou pertinentes par rapport à votre recherche. Il en va de même pour toutes les autres pages de ce site. Veillez à vérifier les informations auprès des sources officielles de l'EPFL.
Publications associées (10)

Chargement

Chargement

Reenactment and Intangible Heritage Strategies for Embodiment and Transmission in Museums

Sarah Irene Brutton Kenderdine

This article is focused on the interplay of different forms of intangibility (living heritage and reenactment heritage) and the way technologically enabled practices might reshape the role and transfo
CENTRUM STUDIE DOCUMENTATIE2020
Afficher plus
Unités associées

Aucun résultat

Concepts associés (17)
Patrimoine culturel immatériel
200px|vignette|droite|Logotype du patrimoine culturel immatériel (PCI). Le patrimoine culturel immatériel (PCI) est une catégorie de patrimoine issue de la Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel adoptée par l'UNESCO en 2003. La notion de patrimoine culturel immatériel est apparue au début des années 1990, après les recommandations de 1989 sur la protection des cultures traditionnelles, et en contrepoint du patrimoine mondial tourné essentiellement vers les aspects matériels de la culture.
Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles
La Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles est un traité adopté en octobre 2005 à Paris durant la de la Conférence générale de l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) en réaffirmant et se référant à Déclaration universelle des droits de l'homme et à la Déclaration universelle de l'UNESCO sur la diversité culturelle. La convention entre en vigueur en mars 2007. Le débat politique opposant le commerce et la culture constitue la genèse de sa création.
Diversité culturelle
La diversité culturelle est l'existence de différentes cultures au sein d'une organisation ou une société. Elle désigne le fait d’inclure différentes perspectives culturelles dans une organisation ou une société. 350px|thumb|right| 37e Assemblée générale de l’UNESCO en 2013, Paris. Selon certains anthropologues et sociologues, c'est un concept servant à décrire l'existence de différentes cultures au sein d'une société, en fait à l'intérieur d'un État-nation.
Afficher plus
Cours associés (4)
AR-402(ai): Studio MA2 (Shahbazi)
The studio of Shirana Shahbazi asks how we can imagine, reflect and depict the intangible qualities of the city and spaces. It is an attempt to shift the centre of attention and rethink value. We will
AR-302(ai): Studio BA6 (Shahbazi)
The studio of Shirana Shahbazi asks how we can imagine, reflect and depict the intangible qualities of the city and spaces. It is an attempt to shift the centre of attention and rethink value. We will
DH-404: Cultural data sculpting
This course will engage novel approaches for visualizing and interacting with cultural heritage archives in immersive virtual environments. (Please note that this class is given at the Lab in St-Sulpi
Afficher plus
Séances de cours associées (12)
Rapport sur le stage des étudiants DH de l'EPFL
Présentations EPFL DH Expériences de stage d'étudiants en Master dans des institutions parisiennes comme le Musée du Louvre et le Centre Pompidou.
En haut et en bas
Présente la transformation du Pavillon Dufour à Versailles en un espace moderne et convivial pour les visiteurs.
Interprétation du patrimoine : stratégies de transformation
Explore l'interprétation du patrimoine, les stratégies de transformation et le rôle de l'architecte.
Afficher plus
MOOCs associés

Aucun résultat