Concept

Brainfuck

Résumé
Brainfuck est un langage de programmation exotique, inventé par Urban Müller en 1993. Il tire son nom de l’union de deux mots anglais, brain (« cerveau ») et fuck (« niquer »), et joue sur les mots, puisque ce langage est volontairement simpliste, et parce que l'expression Brain Fuck évoque, en argot, ce qui met le cerveau dans un état de confusion par sa complexité apparente. Ce vocabulaire peu flatteur lui a d'ailleurs valu d'être écrit sous d'autres orthographes plus prudes, telles que Brainfck, Brainf** ou encore BF. Présentation du langage L'objectif de Müller était de créer un langage de programmation simple, destiné à fonctionner sur une machine de Turing, et dont le compilateur aurait la taille la plus réduite possible. Le langage se satisfait en effet de seulement huit instructions. La version 2 du compilateur originel de Müller, écrit pour l'Amiga, ne pesait lui-même que 240 octets, la version actuelle se contentant de 171 octets. Le brainfuck est pourtant un la
À propos de ce résultat
Cette page est générée automatiquement et peut contenir des informations qui ne sont pas correctes, complètes, à jour ou pertinentes par rapport à votre recherche. Il en va de même pour toutes les autres pages de ce site. Veillez à vérifier les informations auprès des sources officielles de l'EPFL.
Publications associées

Chargement

Personnes associées

Chargement

Unités associées

Chargement

Concepts associés

Chargement

Cours associés

Chargement

Séances de cours associées

Chargement