Concept

Régression et dégradation des sols

Résumé
vignette|redresse=1.7|Carte mondiale de la dégradation des sols établie en 2017. Selon le rapport de 2015 de la FAO et l' sur l'« État des ressources du sol dans le monde », un tiers des terres arables de la planète sont plus ou moins menacées de disparaître. Les principales menaces qui affectent les sols sont leur érosion (par l'eau, le vent ou le labour), la perte de carbone organique et les déséquilibres nutritifs liés principalement au changement d'affectation des sols (urbanisation, défrichement), ainsi qu'à l'intensification de l'agriculture et de la déforestation. Dans le domaine de la pédologie et de l'écologie, la régression et la dégradation sont des processus d'évolution correspondant à la rupture d'équilibre d'un sol antérieurement caractérisé par une structure stable. La régression d'un sol est essentiellement due à l'érosion. Elle correspond à un phénomène de rajeunissement d'un sol (retour vers l'état opposé au stade climacique). La dégradation d'un sol résulte souvent d'une combinaison de facteurs, incluant éventuellement la régression, qui conduisent le sol vers une évolution différente de l'évolution naturelle liée au climat et à la végétation locale. Elle est généralement directement liée à l'action de l'homme. Selon le rapport Global Land Outlook publié en 2022 par la Convention des Nations unies sur la lutte contre la désertification, 40 % des sols de la planète sont dégradés, ce qui affecte la moitié de la population mondiale. L'érosion des sols commence généralement avec la destruction du couvert végétal, phénomène déjà cité par Platon (400 ans ) dans le Critias : « Notre terre est demeurée, par rapport à celle d’avant, comme le squelette d’un corps décharné par la maladie. Les parties molles et grasses de la terre ont coulé tout autour, et il ne reste plus que la carcasse nue de la région » Quelques siècles plus tard, les chroniqueurs décrivaient la disparition de près de 600 localités antérieurement prospères le long de la côte africaine entre l’Égypte et le Maroc, à la suite de la déforestation imposée par l’Empire romain qui venait là se servir en bois pour ses bateaux et chars de guerre.
À propos de ce résultat
Cette page est générée automatiquement et peut contenir des informations qui ne sont pas correctes, complètes, à jour ou pertinentes par rapport à votre recherche. Il en va de même pour toutes les autres pages de ce site. Veillez à vérifier les informations auprès des sources officielles de l'EPFL.
Publications associées (5)

Chargement

Chargement

Chargement

Afficher plus
Personnes associées (1)
Unités associées

Aucun résultat

Concepts associés (55)
Érosion des sols
vignette|redresse=1.7|Cartographie mondiale de la vulnérabilité des sols à l'érosion hydrique. Des taux d'érosion deux fois plus élevé que le taux de formation des sols (voire quarante fois dans les pays développés actuels dont l'agriculture productiviste se traduit par un labour ou un travail du sol intensif) explique l'espérance de vie des grandes civilisations antiques rythmés par la loi des cycles millénaires avec une phase d'expansion suivie d'une phase de déclin (en moyenne de 800 à , donnée compatible avec l'érosion complète des couches arables et fertiles par leur culture intensive reposant sur environ un mètre de terre végétale).
Régression et dégradation des sols
vignette|redresse=1.7|Carte mondiale de la dégradation des sols établie en 2017. Selon le rapport de 2015 de la FAO et l' sur l'« État des ressources du sol dans le monde », un tiers des terres arables de la planète sont plus ou moins menacées de disparaître. Les principales menaces qui affectent les sols sont leur érosion (par l'eau, le vent ou le labour), la perte de carbone organique et les déséquilibres nutritifs liés principalement au changement d'affectation des sols (urbanisation, défrichement), ainsi qu'à l'intensification de l'agriculture et de la déforestation.
Impact humain sur l'environnement
La fabrication, l'utilisation et le rejet des objets ont des effets considérables sur l'environnement. Les matériaux utilisés pour les fabriquer peuvent provenir de sources non renouvelables, telles que le pétrole, le gaz naturel ou les métaux rares, ce qui peut entraîner l'épuisement des ressources naturelles. La production d'objets peut également générer des émissions de gaz à effet de serre, contribuant au changement climatique.
Afficher plus
Cours associés (10)
ENV-222: Soil sciences
Le cours est une introduction aux Sciences du sol. Il a pour but de présenter les principales caractéristiques, propriétés et fonctions des sols. Il fait appel à des notions théoriques mais également
AR-301(af): Studio BA5 (Tsuneyama)
Urban Wild Ecology / Production and Decomposition Urbanism / FOOD studio examines urban collective housing integrating a self-sustaining cycle of food, from production to disposal. A highly contextual
ENV-613: Human population dynamics: social & environmental
Continuing growth of the human population (80 million/year for each of the past 50 years) is often cited as responsible for many environmental and social problems. We will examine the dynamics of popu
Afficher plus
Séances de cours associées (84)
Législation environnementale : Protection des sols et réglementation
Explore la protection des sols, la législation et les stratégies visant à prévenir la dégradation et la pollution des sols en Suisse.
Protection des sols et évaluation d'impact
Explore l'évaluation d'impact et la protection des sols dans un projet de gazoduc, en abordant les néophytes envahissants et les études d'impact environnemental.
État du monde : préoccupations environnementales
Explore les questions critiques des architectes sur l'environnement, les événements historiques, la croissance démographique, l'urbanisation, les ressources en eau, la dégradation des sols, la déforestation et la catastrophe écologique de la mer d'Aral.
Afficher plus
MOOCs associés

Aucun résultat