Résumé
La science ouverte (en ou en pour les anglophones) est un mouvement qui cherche à rendre la recherche scientifique et les données qu'elle produit accessibles à tous et dans tous les niveaux de la société. Pour cela, la science ouverte s'appuie fortement sur le recours à l'Internet ouvert, à l'open data, aux outils de travail collaboratif (dont Wikipédia, Wikiversité et Wikispecies font partie), à la formation en ligne et au web social de manière à rendre la recherche scientifique et ses données accessibles à tous (amateurs et professionnels). Parce que volontairement et activement ouverte, elle peut aussi favoriser la multidisciplinarité de la recherche et éventuellement un caractère multilingue en considérant la science et les données comme un « bien commun ». La science ouverte serait née au avec l'apparition de la revue académique, quand la demande d'accès à la connaissance scientifique a atteint un point où il a fallu que des groupes de scientifiques de plus en plus grands, dispersés et spécialisés partagent des ressources les uns avec les autres pour pouvoir faire collectivement leur travail. Depuis, les questions de la mesure, du délai et parfois des conditions de l'ouverture sont souvent (re)discutées. Deux approches entrent souvent en conflit : le souhait pour le scientifique d'avoir accès à une grande quantité de ressources partagées, et d'autre part le désir d'entités individuelles de tirer profit de l'accès à leurs données par d'autres qu'elles-mêmes. Le statut de l'accès ouvert, ainsi que la nature et la quantité des ressources mises au service de la science ouverte varie beaucoup selon le domaine scientifique, académique ou privé. vignette|Pilliers de la sciences ouverte, d'après les recommendations de l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO, 2021). De même que les régimes open source sont construits autour de l'idée de base d'un code source rendu public (noyau linux) librement utilisable par tous et chacun, le thème central de la science ouverte est de produire des hypothèses, méthodes et protocoles clairs et partagés, soumis à des analyses critiques et des discussions visant leur amélioration et accessibles au plus grand nombre.
À propos de ce résultat
Cette page est générée automatiquement et peut contenir des informations qui ne sont pas correctes, complètes, à jour ou pertinentes par rapport à votre recherche. Il en va de même pour toutes les autres pages de ce site. Veillez à vérifier les informations auprès des sources officielles de l'EPFL.
Publications associées (3)

Chargement

Chargement

Chargement

Personnes associées

Aucun résultat

Unités associées

Aucun résultat

Concepts associés (25)
Science ouverte
La science ouverte (en ou en pour les anglophones) est un mouvement qui cherche à rendre la recherche scientifique et les données qu'elle produit accessibles à tous et dans tous les niveaux de la société. Pour cela, la science ouverte s'appuie fortement sur le recours à l'Internet ouvert, à l'open data, aux outils de travail collaboratif (dont Wikipédia, Wikiversité et Wikispecies font partie), à la formation en ligne et au web social de manière à rendre la recherche scientifique et ses données accessibles à tous (amateurs et professionnels).
Metascience
Metascience (also known as meta-research) is the use of scientific methodology to study science itself. Metascience seeks to increase the quality of scientific research while reducing inefficiency. It is also known as "research on research" and "the science of science", as it uses research methods to study how research is done and find where improvements can be made. Metascience concerns itself with all fields of research and has been described as "a bird's eye view of science".
Open research
Open research is research that is openly accessible by others. Those who publish research in this way are often concerned with making research more transparent, more collaborative, more wide-reaching, and more efficient. Open research aims to make both research methods and the resulting data freely available, often via the internet, in order to support reproducibility and, potentially, massively distributed research collaboration. In this regard, it is related to both open source software and citizen science.
Afficher plus
Cours associés (54)
MATH-502: Distribution and interpolation spaces
The aim of this course is to provide a solid foundation of theory of distributions, Sobolev spaces and an introduction to the more general theory of interpolation spaces.
MATH-106(f): Analysis II
Étudier les concepts fondamentaux d'analyse et le calcul différentiel et intégral des fonctions réelles de plusieurs variables.
MATH-105(a): Advanced analysis II
Etudier les concepts fondamentaux d'analyse et le calcul différentiel et intégral des fonctions réelles de plusieurs variables.
Afficher plus
Séances de cours associées (383)
Rôle de la chaîne: Lipschitz Sit
Couvre le rôle de chaîne de Theoreus pour les fonctions Lipschitz et ses applications pratiques.
Isotopies hamiltoniennes en vrac
Explore le concept des isotopies hamiltoniennes encombrantes de la tori lagrangien.
Ouvrir les jeux et les points d'intérieur
Explore les jeux ouverts et les points intérieurs en nombres réels, avec des exemples et des critères d'identification.
Afficher plus
MOOCs associés (10)
Find the right markets for your innovation - A tool for entrepreneurs and innovators for choosing which markets to play in.
Learn how to apply the Market Opportunity Navigator - a three-step tool for identifying, evaluating and strategizing market opportunities - to get the most value for your innovation.
Analyse I
Le contenu de ce cours correspond à celui du cours d'Analyse I, comme il est enseigné pour les étudiantes et les étudiants de l'EPFL pendant leur premier semestre. Chaque chapitre du cours correspond
Analyse I (partie 1) : Prélude, notions de base, les nombres réels
Concepts de base de l'analyse réelle et introduction aux nombres réels.
Afficher plus