Concept

Rites et fêtes dans le jaïnisme

Résumé
Les rites et les fêtes religieuses dans le jaïnisme sont spécifiques à cette foi. Pour autant, il existe des similarités avec l'hindouisme et le bouddhisme comme le don aux moines, ou la fête de Divali. Les rites vignette|250px|Ce mandala du jaïnisme, proche du Siddhachakra, est utilisé pour des pujas : des célébrations quotidiennes. Les rites sont obligatoires pour les moines-ascètes, les saddhus, mais ils sont aussi recommandés pour les laïcs. Six devoirs majeurs ou avasyakas sont reconnus par les deux branches du jaïnisme; si dans le fond ils sont relativement similaires, leurs noms diffèrent. Pour la branche shvetambara :

samayika : la méditation ;

caturvimsatistava : la prière envers les Maîtres éveillés: les Tirthankaras ;

vandana : le respect pour les professeurs de la foi ;

pratikramana : la demande de pardon pour les fautes ;

kayotsarga : l'essai d'abandonner le corps pour le dépasser ;

pratyakhyana : la renonciation aux biens terrestres par le jeûne,

À propos de ce résultat
Cette page est générée automatiquement et peut contenir des informations qui ne sont pas correctes, complètes, à jour ou pertinentes par rapport à votre recherche. Il en va de même pour toutes les autres pages de ce site. Veillez à vérifier les informations auprès des sources officielles de l'EPFL.
Publications associées

Chargement

Personnes associées

Chargement

Unités associées

Chargement

Concepts associés

Chargement

Cours associés

Chargement

Séances de cours associées

Chargement