Concept

Tupolev Tu-95

Résumé
Le Tupolev Tu-95 est un bombardier lourd soviétique développé dans les années 1950. Il fut appelé Tu-20 par l'aviation soviétique et Tu-95 par le constructeur aéronautique Tupolev. La dénomination occidentale Tupolev Tu-95 en (« ours » en anglais) est un nom de code OTAN. Après la création par les États-Unis du Strategic Air Command (SAC) en 1946, l'URSS décide de lancer un programme de bombardiers plus modernes et plus performants que ceux dérivés du Tu-4, copie des B-29. Les premières études entamées par le bureau d'étude de Tupolev furent lancées en 1949, et le feu vert définitif fut donné le . Le premier prototype, nommé Modèle 95/I, vola pour la première fois le , entre les mains d'Alexey Perelet. Il était doté de huit turbopropulseurs Kouznetsov 2-TV-F de , disposés par paires. Il fut détruit le à cause d'un moteur en feu, tuant le pilote Perelet et l'ingénieur navigant. Il fut remplacé par le modèle 95/II, doté de quatre turbines Kouznetsov TV-12 de équipées de deux hélices contrarotatives, afin d'éliminer l'effet de couple. Ce second prototype effectua son premier vol le . thumb|left|Deux Tu-95 Bear-H russes, entre un An-124 russe et un B-52 de l'USAF sur une base de Louisiane en 1992 Les deux premiers appareils de série furent appelés Tu-95 et volèrent pour la première fois en . L'année suivante, cinq appareils dont le second prototype furent présentés en vol au salon aéronautique de Tuchino. Il fut construit jusqu'en dans l'usine d'aviation de Kouïbychev (actuellement usine Aviakor, à Samara). Il a été dérivé du Tu-95 une version de surveillance et de patrouille maritime, le Tupolev Tu-142. Les flottilles de l'aviation à long rayon d'action équipées de l'appareil furent toujours en alerte, au cas où la guerre froide aurait pris un nouveau tournant et qu'il eût fallu bombarder le bloc de l'Ouest. À part cela, il a beaucoup servi dans le transport de bombes et de missiles à travers l'URSS. Les bombardiers Tu-95 étaient utilisés par l'URSS pour tester des bombes nucléaires et thermonucléaires.
À propos de ce résultat
Cette page est générée automatiquement et peut contenir des informations qui ne sont pas correctes, complètes, à jour ou pertinentes par rapport à votre recherche. Il en va de même pour toutes les autres pages de ce site. Veillez à vérifier les informations auprès des sources officielles de l'EPFL.
Publications associées

Chargement

Personnes associées

Chargement

Unités associées

Chargement

Concepts associés

Chargement

Cours associés

Chargement

Séances de cours associées

Chargement

MOOCs associés

Chargement