Concept

Robert Murphy

Résumé
Robert Daniel Murphy est un diplomate américain, né le à Milwaukee et mort le à Washington. Murphy commence sa carrière fédérale au Service postal des États-Unis en 1916. Durant la Première Guerre mondiale, il interrompt ses études de droit, mais ne peut servir dans l'armée en raison d'une ancienne blessure. Il commence sa carrière diplomatique en 1917 en tant que commis au chiffrement à la légation américaine de Berne. Après la fin du conflit, il obtient son diplôme à l'université George Washington et est admis au barreau du district de Columbia. Il suit des cours pour entrer au service diplomatique et est nommé vice-consul à Zurich, puis à Munich entre 1921 et 1925. Il devient consul à Paris de 1930 à 1936, puis chargé d'affaires sous les ordres de l'ambassadeur William C. Bullitt dont il assure l'intérim auprès du gouvernement de Vichy jusqu'à la nomination de l’amiral William Leahy. En , le président Roosevelt le nomme à Alger en tant que représentant personnel (« personal representative »). Il négocie l'accord Murphy-Weygand, qui permet aux États-Unis d'implanter leurs intérêts économiques en Afrique du Nord française, et d'y exporter biens et marchandises, souvent réexportés ensuite vers la France non occupée malgré le blocus britannique contre Vichy. En Algérie française, Murphy noue des relations amicales avec les milieux français influents, par exemple avec l'industriel Lemaigre Dubreuil, mais aussi avec le collaborateur Georges Guilbaud ; il recrute des officiers de l'armée française et développe des liens avec les dirigeants des réseaux de résistants locaux afin de préparer le débarquement américain (opération Torch), la première grande offensive anglo-américaine pendant la Seconde Guerre mondiale. . L'assassinat de l'encombrant Darlan fin et son remplacement immédiat par Giraud provoquent un grand soulagement chez les Anglo-Américains. Le président Roosevelt nomme Murphy conseiller politique auprès du général Eisenhower. , mais il gagne un puissant allié en l'homme politique britannique (et futur Premier ministre) Harold Macmillan, également en poste à Alger en .
À propos de ce résultat
Cette page est générée automatiquement et peut contenir des informations qui ne sont pas correctes, complètes, à jour ou pertinentes par rapport à votre recherche. Il en va de même pour toutes les autres pages de ce site. Veillez à vérifier les informations auprès des sources officielles de l'EPFL.
Publications associées

Chargement

Personnes associées

Chargement

Unités associées

Chargement

Concepts associés

Chargement

Cours associés

Chargement

Séances de cours associées

Chargement

MOOCs associés

Chargement