Concept

Pèlerinage de l'Yser

Résumé
Le pèlerinage de l'Yser (en néerlandais : IJzerbedevaart) est un rassemblement en mémoire des soldats belges morts au front durant la Première Guerre mondiale, organisé annuellement depuis 1920 (à l'exception des années 1940 à 1945) à Dixmude en Belgique. C'est également l'occasion pour les nationalistes flamands de rappeler le message du Frontbeweging (dont fut issu ensuite le Frontpartij) : « Plus jamais de guerre, Autonomie et Trève de Dieu » (en néerlandais : Nooit Meer Oorlog, Zelfbestuur en Godsvrede), qui fut transformé plus tard par le Comité du pèlerinage de l'Yser (organisateur de l'évènement) en « Paix, Liberté et Tolérance » (Vrede, Vrijheid en Verdraagzaamheid). Le premier pèlerinage a lieu en 1920, encouragé par des militants flamands comme Frans Daels ou . Le but est alors de glorifier les morts de la Première Guerre mondiale et n'a pas alors de connotation anti-belge. Depuis la construction de la tour de l'Yser en 1928, et son inauguration le , ce monument est le lieu de rassemblement du pèlerinage. Durant l'entre-deux-guerres, les pèlerinages gagnèrent en importance, entre autres par la propagande de Clemens De Landtsheer, jusqu'à devenir la manifestation-phare du mouvement flamand. Le Comité du pèlerinage est également un membre actif du Centre de réflexion des associations flamandes (Overlegcentrum van Vlaamse Verenigingen, OVV), un lobby politique nationaliste flamand. Pendant la Seconde Guerre mondiale, les pèlerinages sont maintenus avec la bienveillance de l'occupant allemand. Le pèlerinage de 1946 (année de l'attentat contre la tour) fut le premier organisé par l'association du pèlerinage sur les tombes de l'Yser (VZW Bedevaart naar de Graven aan de IJzer), ou Comité du pèlerinage de l'Yser (IJzerbedevaartcomité). Après la Seconde Guerre mondiale, le message du pèlerinage reste officiellement le même, mais est en réalité beaucoup plus flamingant. Dans les années 1960, le pèlerinage rassemble près de cent mille personnes. Il devient un symbole du mouvement flamand et d'hostilité à l'État belge.
À propos de ce résultat
Cette page est générée automatiquement et peut contenir des informations qui ne sont pas correctes, complètes, à jour ou pertinentes par rapport à votre recherche. Il en va de même pour toutes les autres pages de ce site. Veillez à vérifier les informations auprès des sources officielles de l'EPFL.
Publications associées

Chargement

Personnes associées

Chargement

Unités associées

Chargement

Concepts associés

Chargement

Cours associés

Chargement

Séances de cours associées

Chargement

MOOCs associés

Chargement