Concept

Bersagliers

Résumé
Les bersagliers (en italien it) sont un corps de l'Armée de terre italienne. Créée en 1836 par le général Alessandro La Marmora pour servir dans l', qui deviendra plus tard l'Armée royale d'Italie, cette unité d'infanterie légère est caractérisée par sa grande mobilité, par le port d'un chapeau à larges bords, utilisé seulement dans l'uniforme de parade à l'époque contemporaine, décoré de plumes de coq de bruyère présentes également sur les casques de combat moderne, et par sa fanfare défilant au pas de course en jouant l'hymne des bersagliers Flik Flok. Engagée dans les guerres d'indépendance italiennes du , cette unité d'élite maintes fois distinguée est également impliquée dans les conflits mondiaux du , dans les actions de secours aux populations ou de lutte contre la criminalité en Italie et dans les interventions de maintien de la paix des à l'extérieur sous l'égide de l'ONU. Les bersagliers volontaires sont réunis au sein d'une , déclinée en sections locales, organisatrice depuis 1923 de . Le musée de la Porta Pia commémore depuis 1932 le souvenir de la prise de Rome par les bersagliers en 1870, concluant le processus d'unification de l'Italie. Le terme français « bersaglier » (pluriel « bersagliers » ou pluriel italien « bersaglieri » attestés) est emprunté à l'italien it, dérivé de it, provenant de l'ancien français « bersail », le but ou la cible sur lesquels on tire à l'arc, lui-même dérivé du verbe « berser », tirer à l'arc. Le Littré de 1872-1877 donne « bersailler » pour le nom de ces chasseurs de l'infanterie italienne, en précisant une possible origine latine depuis « vervex », dans le sens de . vignette|Alessandro La Marmora, fondateur des bersagliers. À l'instar des chasseurs à pied de l'Armée française et parce que le royaume de Sardaigne ne peut pas se permettre la constitution d'un grand corps de cavalerie, un corps d'infanterie de tireurs rapides lui est nécessaire. Le corps des bersagliers est institué le par décret du roi Charles-Albert de Sardaigne, sur la proposition d'Alessandro La Marmora, alors capitaine du .
À propos de ce résultat
Cette page est générée automatiquement et peut contenir des informations qui ne sont pas correctes, complètes, à jour ou pertinentes par rapport à votre recherche. Il en va de même pour toutes les autres pages de ce site. Veillez à vérifier les informations auprès des sources officielles de l'EPFL.
Publications associées

Chargement

Personnes associées

Chargement

Unités associées

Chargement

Concepts associés

Chargement

Cours associés

Chargement

Séances de cours associées

Chargement

MOOCs associés

Chargement