Concept

Proto-roumain

Résumé
Proto-roumain est le nom donné par les linguistes roumains à la langue des Thraces romanisés, ancêtres linguistiques des Aroumains et des Roumains d'aujourd'hui. D'autres linguistes préfèrent « roman oriental », « Thraco-roman » ou « proto-roman oriental » (PRO), plus neutres. thumb|right|Carte du diasystème roman de l'Est au , avec les aires linguistiques daco-roumaine, aroumaine, istrienne et méglénite. left|thumb|La place et l'évolution du Proto-roumain parmi les langues romanes, et les influences subies. thumb|left|Vatra străromână (l'aire d'origine du proto-roumain) d'après Mircea Cociu : Spațiul etnic românesc, ed. Militară, Bucarest 1993, , se référant aux études de Jireček, Petrović, Popp, Pușcariu et Rosetti. Les propriétés de cette langue ne peuvent qu'être déduites de l'étude de ses langues-filles, les langues romanes orientales, car, en dehors d'une citation dans Théophylacte Simocatta et dans Théophane le Confesseur, de quelques noms propres et de quelques termes passés en albanais, en grec, dans les langues slaves méridionales et en magyar, on n'en connaît aucun texte. C'était, en tout cas, la langue des populations romanes de l'Empire romain d'Orient entre le et le , et définie par la plupart des linguistes roumains comme româna comună : le « roumain commun » (terme contesté par certains linguistes comme Alexandru Niculescu, qui le considèrent anachronique, et préfèrent le terme de romană orientală : « roman oriental »). À partir du (dans Georges Cédrène), ces populations apparaissent sous le nom de « Valaques » ; auparavant, elles étaient comptées parmi les Ῥωμαίοι - Romaioi ou « Romées » : les citoyens de l'Empire, et étaient parfois distinguées comme « Besses ». De leur langue dérivent le daco-roumain (dit roumain en Roumanie et aussi moldave en Moldavie), l'aroumain, le moglenite et l'istrien qui forment l'actuel diasystème roman de l'Est, dont les traits structurels et lexicaux permettent de déduire que le proto-roumain avait déjà une structure très différente des autres langues romanes dans sa grammaire, sa morphologie et sa phonologie, et faisait déjà partie, avec l'albanais et le grec, de l’union balkanique linguistique définie par Kristian Sandfeld-Jensen dans son livre Linguistique Balkanique.
À propos de ce résultat
Cette page est générée automatiquement et peut contenir des informations qui ne sont pas correctes, complètes, à jour ou pertinentes par rapport à votre recherche. Il en va de même pour toutes les autres pages de ce site. Veillez à vérifier les informations auprès des sources officielles de l'EPFL.
Publications associées

Chargement

Personnes associées

Chargement

Unités associées

Chargement

Concepts associés

Chargement

Cours associés

Chargement

Séances de cours associées

Chargement

MOOCs associés

Chargement