Concept

Mikoyan MiG 1.44

Résumé
Le Mikoyan Project 1.44/1.42 est un prototype d'avion de chasse de de l'armée de l'air soviétique puis russe, étudié pour succéder aux Mikoyan MiG-29 et Sukhoï Su-27. Commencés dans les années 1980 sous l'Union soviétique, les travaux déboucheront sur le vol d'un prototype en 2000 avant que le programme ne soit abandonné. Alors que les MiG-29 et Su-27 sont à peine entrés en service, l'état-major soviétique songe déjà à leur futur remplaçant, amené à entrer en service dans quelques années. Le programme I-90 (« истребитель 1990-х годов », soit « Chasseur des années 90 ») est lancé. Sukhoï, MiG et Yakovlev proposèrent de répondre à ce programme, mais seul MiG fut retenu pour mener le projet à bien. Sukhoi obtint seulement l'autorisation de produire un démonstrateur aérodynamique, le S-32 (qui deviendra le S-37 Berkut) tandis que Yakovlev ne produira que quelques maquettes qui resteront sans suite. En 1986, le gouvernement soviétique précise ses intentions pour le futur avion en lançant deux projets : le programme MFI (« МФИ » pour « многофункциональный фронтовой истребитель » soit « chasseur de première ligne multifonctions ») qui doit déboucher sur un chasseur lourd, et le LFI qui devait aboutir à un chasseur léger. Le coût des deux programmes menés simultanément pousse le gouvernement soviétique à abandonner le projet LFI et Mikoyan à se concentrer uniquement sur le MFI. Ce dernier reçoit alors la dénomination de Izdeliye 1.42. Les divers acronymes donnés au programme originel font que le MiG-1.42 ou 1.44 est parfois appelé MiG-MFI ou MiG-1.44 MFI. L'avion a parfois été qualifié officieusement de MiG-35 ou de MiG-39. Les premières études du futur MiG sont placées sous la responsabilité de l'ingénieur Grégori Sedov tandis que la supervision générale du programme est confiée au concepteur général de l'avionneur, Rostislav Belyakov. L'attention des ingénieurs se concentre sur la maniabilité et la vitesse de l'avion, la furtivité bien que prise en compte ne doit pas interférer avec les capacités dynamiques de l'appareil.
À propos de ce résultat
Cette page est générée automatiquement et peut contenir des informations qui ne sont pas correctes, complètes, à jour ou pertinentes par rapport à votre recherche. Il en va de même pour toutes les autres pages de ce site. Veillez à vérifier les informations auprès des sources officielles de l'EPFL.
Publications associées

Chargement

Personnes associées

Chargement

Unités associées

Chargement

Concepts associés

Chargement

Cours associés

Chargement

Séances de cours associées

Chargement

MOOCs associés

Chargement