Concept

M7 Priest

Résumé
Désigné officiellement sous le nom de 105mm Howitzer Motor Carriage M7, le M7 Priest est un canon automoteur produit au cours de la Seconde Guerre mondiale par les États-Unis. Priest est le surnom donné par les Britanniques, dû au fait que la mitrailleuse placée sur un rail donnait l’impression que le char était muni d’une chaire. Il faisait suite au Bishop anglais et ils le désignèrent officiellement 105mm SP Priest. Les Britanniques aimaient donner des noms en rapport à la religion à leurs canons automoteurs (Priest = prêtre, Bishop = évêque, Sexton = sacristain), tradition qui dura jusque dans les années 1960 avec l’Abbot (abbé). Témoins des débuts de la guerre, les observateurs américains se sont rendu compte qu'ils auraient obligatoirement besoin d'un véhicule automoteur d'artillerie avec une puissance de feu suffisante pour soutenir des opérations d'infanterie. Les leçons apprises avec des essais d’emport de canon sur semi-chenillés tels que les Halftrack M3 ont également prouvé que ce véhicule devrait être blindé. Ainsi, il fut décidé d'employer le châssis du M3 Lee comme base pour ce nouveau véhicule, qui a été désigné T32. Après avoir retouché le M3 en découpant sa superstructure et en y montant un obusier de 105 mm M2 et une mitrailleuse HB M2 de 12,7 mm, le T32 a été accepté pour le service sous le nom de M7 en et la production commença dès le mois d’avril suivant. Tandis que les premiers M7 étaient produits pour l’US Army, la production fut rapidement détournée pour le prêt-bail. Ainsi ont été envoyés à la britannique postée en Afrique du Nord. Ceux-ci furent ainsi les premiers à être employés au combat pendant la Seconde bataille d'El Alamein. Le M7 prouva sa valeur, si bien que les Britanniques passèrent immédiatement commande de , un nombre qui ne fut jamais atteint. L’armement du M7 était d’origine américaine, ce qui posait des soucis logistiques aux troupes britanniques. Cet inconvénient fut résolu en 1944 avec l’arrivée du Sexton, qui possédait un canon de 25 livres d’origine britannique.
À propos de ce résultat
Cette page est générée automatiquement et peut contenir des informations qui ne sont pas correctes, complètes, à jour ou pertinentes par rapport à votre recherche. Il en va de même pour toutes les autres pages de ce site. Veillez à vérifier les informations auprès des sources officielles de l'EPFL.
Publications associées

Chargement

Personnes associées

Chargement

Unités associées

Chargement

Concepts associés

Chargement

Cours associés

Chargement

Séances de cours associées

Chargement

MOOCs associés

Chargement