Concept

Griko

Résumé
Le griko ou grico est un dialecte grec, comportant des similarités avec l'italien et le salentin et parlé dans le sud de l’Italie. Les Grecs l’appellent Katoitaliótika (), . Contrairement au grec moderne, le griko s'écrit le plus généralement à l'aide de caractères latins. Il ne subsiste que deux petites communautés parlant le griko, l'une dans les Pouilles, dans la région du Salento, l'autre en Calabre, dans la région de Bova. Dans la Grèce salentine, où la communauté est la plus importante, l’aire de répartition du griko comprend neuf villages (Calimera, Martano, Castrignano de' Greci, Corigliano d'Otranto, Melpignano, Soleto, Sternatia, Zollino, Martignano) pour un total de habitants dont environ seraient locuteurs en 2017. L’aire katoitaliótique de Calabre, où la communauté est résiduelle, est répartie sur les neuf villages de la Bovesia, ainsi que sur quatre districts de la ville de Reggio de Calabre, mais sa population est nettement inférieure et ne compterait que quelque en 2017. L’origine de ces communautés a fait l’objet d’une longue controverse. Certains, comme Gerhard Rohlfs ou Anastasios Karanastasis, ont soutenu l’idée d’une continuité directe depuis les antiques colonies grecques de la Grande Grèce jusqu’à nos jours, en s’appuyant sur les différences entre griko et grec moderne, et sur l’influence latine, apparemment ancienne dans le premier. D’autres comme O. Parlangeli et G. Morosi au contraire, favorisent l’idée d’une origine plus tardive, liée à l’immigration de populations hellénophones au Moyen Âge, en s’appuyant sur la ressemblance du griko avec le grec moderne, rendant ces deux langues partiellement intercompréhensibles. Comme souvent dans ce genre de controverses, les deux hypothèses ne s’excluent pas forcément, car il a pu y avoir immigration médiévale sur un substrat local antérieur, les deux populations s’assimilant. Voici un exemple de matinata (« sérénade »), une chanson populaire en griko : Εβώ πάντα σε 'σένα πενσέω,γιατί 'σένα φσυχή-μου ’γαπώ,τσχαι που πάω, που σύρνω, που στέωστην καρδιά-μου πάντα 'σένα βαστώ.
À propos de ce résultat
Cette page est générée automatiquement et peut contenir des informations qui ne sont pas correctes, complètes, à jour ou pertinentes par rapport à votre recherche. Il en va de même pour toutes les autres pages de ce site. Veillez à vérifier les informations auprès des sources officielles de l'EPFL.
Publications associées

Chargement

Personnes associées

Chargement

Unités associées

Chargement

Concepts associés

Chargement

Cours associés

Chargement

Séances de cours associées

Chargement

MOOCs associés

Chargement