Concept

Kongō (croiseur, 1911)

Résumé
Le Kongō (金剛) est un croiseur de bataille de la classe du même nom construit pour la marine impériale japonaise. Il tient son nom du Mont Kongō, une montagne sur l'île de Honshū, dans la préfecture d'Osaka. Il est mis en service en 1912. vignette|gauche|Le Kongō dans sa première configuration, avant 1927. Durant les débats de la diète de 1909, la décision de construire des croiseurs de la classe invincible est prise. Le premier sera construit en Angleterre et les suivants au Japon. Par rapport à cette classe, les Japonais demandent quelques modifications : le renforcement de l'armement principal et secondaire. Les essais eurent lieu en Mer d'Irlande en . Il fut transféré vers le Japon le . Il sera inspecté à Kure en . Le Japon déclare la guerre à l'Allemagne le . Le Kongō est transféré à la de ligne de la . Il effectue des patrouilles du côté de Midway. Le Kongō est transféré à nouveau vers à la de la en et navigue en Mer de Chine. Puis, il est mis en réserve jusqu'en 1917. Le gouvernement britannique demande l'envoi des quatre navires de la classe Kongō à Scapa Flow pour contrer la flotte allemande. Le gouvernement japonais refuse. Il passe le reste de la guerre à servir de base d'hydravions. vignette|gauche|Le Kongo avec son capot de cheminée caractéristique dans le milieu des années 1920 En , il entre en carénage pour avoir un nouveau système d'inondation de soute. Le , il accueille le Prince Hirohito et le Prince Hiroyoshi Fushimi pour une tournée d'inspection à Formose. En 1924, on modifie l'élévation des pièces principales pour augmenter leurs portées. Le Kongo est entièrement refondu de à . Il reçoit un mat « pagode », trois hydravions. L'épaisseur du pont blindé est augmentée. On retire 4 tubes lance-torpilles et 4 canons de . Le navire sort du chantier le . Il est reclassé cuirassé. En , le Kongō reçoit la visite de l'attaché naval allemand. vignette|gauche|Kongō en 1931 De à , il entre à nouveau en carénage pour permettre une élévation supplémentaire des canons de (portée de au lieu de au départ) et des canons de .
À propos de ce résultat
Cette page est générée automatiquement et peut contenir des informations qui ne sont pas correctes, complètes, à jour ou pertinentes par rapport à votre recherche. Il en va de même pour toutes les autres pages de ce site. Veillez à vérifier les informations auprès des sources officielles de l'EPFL.
Publications associées

Chargement

Personnes associées

Chargement

Unités associées

Chargement

Concepts associés

Chargement

Cours associés

Chargement

Séances de cours associées

Chargement

MOOCs associés

Chargement