Concept

MDK (jeu vidéo)

Résumé
MDK (pour Murder, Death Kill ou suivant les versions Max, Doc, Kurt ou encore, d'après le fichier « lisez-moi » fourni avec le jeu Migration De Kiwi) est un jeu de tir à la troisième personne produit par David Perry président de Shiny Entertainment, co-distribué par PIE Playmates Interactive Entertainment et par Interplay Entertainment, sorti en avril 1997 sur PC et en sur Playstation. En 2001, MDK a été ré-édité par Media Pocket. En sort sur PC un jeu de tir à la troisième personne en trois dimensions au titre énigmatique : MDK. Là où la plupart des jeux 3D de l'époque tente de tirer parti des cartes accélératrices en utilisant la bibliothèque Glide ou OpenGL, MDK n'utilise qu'un mode de rendu logiciel. Tous les décors ainsi que les ennemis sont en 3D, alors que le personnage principal, Kurt, est en 2D : c'est un sprite particulièrement bien animé et détaillé. Les graphismes sont jugés impressionnants par la presse spécialisée, avec une grande fluidité combinée à des textures et des modèles fins permettant de zoomer sur le visage d'un monstre distant de plus de deux cents mètres. L'histoire du jeu commence en 1996 lorsque l'inventeur / scientifique Dr. Fluke Hawkins pense avoir fait une découverte révolutionnaire : un phénomène spatial extérieur qu'il appelle «Flange Orbits». Cependant, quand il s'approche de la communauté scientifique avec sa découverte, il est ridiculisé. Déterminé à prouver à ses collègues qu'il a raison, Hawkins construit une station spatiale, le Jim Dandy, et réussit à convaincre son concierge de laboratoire, Kurt Hectic, de l'accompagner, au moyen d'un goulash hongrois. Il lance alors la station en orbite, projetant que la mission durera cinq jours. Cependant, au bout d'une semaine, Hawkins réalise que les "Flange orbits" n'existent pas réellement, mais plutôt que de revenir honteux sur terre, il décide de rester sur le Dandy pour essayer de découvrir quelque chose. Kurt est extrêmement mécontent de ce développement, mais une fois qu'Hawkins lui montre comment programmer le magnétoscope, il se calme.
À propos de ce résultat
Cette page est générée automatiquement et peut contenir des informations qui ne sont pas correctes, complètes, à jour ou pertinentes par rapport à votre recherche. Il en va de même pour toutes les autres pages de ce site. Veillez à vérifier les informations auprès des sources officielles de l'EPFL.
Publications associées

Chargement

Personnes associées

Chargement

Unités associées

Chargement

Concepts associés

Chargement

Cours associés

Chargement

Séances de cours associées

Chargement

MOOCs associés

Chargement