Concept

De Havilland Heron

Résumé
Le de Havilland DH.114 Heron est un petit avion de ligne à hélices britannique dont le premier vol remonte au . Le Heron est un dérivé du bimoteur de Havilland DH.104 Dove (« colombe », en anglais), auquel on aurait ajouté deux moteurs supplémentaires et dont on aurait étiré le fuselage. Le Heron a été conçu comme un monoplan rustique, à aile basse et train tricycle, en vue de servir sur des lignes régionales. Son constructeur en a produit 150, exportés dans près de trente pays. Les Heron ont servi par la suite de base pour d’autres dérivés, tel le Riley Turbo Skyliner et les Saunders ST-27 et ST-28. Dans l'immédiat après-guerre, l'avionneur britannique de Havilland Aircraft Company développe le DH.104 Dove, un petit bimoteur pour le transport de passagers destiné à remplacer le Dragon Rapide ; il emporte rapidement un vif succès. Il sert logiquement de base à un nouvel aéronef, plus grand : le fuselage est allongé pour permettre d'embarquer davantage de passagers ou de fret et l'envergure est accrue pour permettre de loger deux moteurs supplémentaires. Le Heron est de construction entièrement métallique et suit des plans éprouvés ; l'avion résultant de cette conception peut ainsi tirer parti des pièces détachées conçues à l'origine pour le Dove, simplifiant ainsi la logistique pour les compagnies ayant les deux types d'aéronefs dans leur flotte. Lors de la conception, l'accent est mis sur la rusticité et la simplicité dans le but de produire un aéronef économique pour les vols court et moyen-courriers dans des régions isolées et éloignées, non équipées d'aéroports modernes. Le Heron est conçu avec un train d'atterrissage fixe et les éprouvés moteurs créés dans les années 1930. Le prototype du Heron, immatriculé G-ALZL, entreprend son premier vol avec Geoffrey Pike aux commandes le . L'avion décolle sans peinture, et après 100 heures d'essai, est présenté au public le au salon aéronautique de Farnborough, arborant encore son métal nu.
À propos de ce résultat
Cette page est générée automatiquement et peut contenir des informations qui ne sont pas correctes, complètes, à jour ou pertinentes par rapport à votre recherche. Il en va de même pour toutes les autres pages de ce site. Veillez à vérifier les informations auprès des sources officielles de l'EPFL.
Publications associées

Chargement

Personnes associées

Chargement

Unités associées

Chargement

Concepts associés

Chargement

Cours associés

Chargement

Séances de cours associées

Chargement

MOOCs associés

Chargement