Concept

Résistance (psychologie)

Résumé
Le terme résistance en psychologie renvoie globalement à la notion de conflit. Mais le concept prend des sens extrêmement différents selon que ce conflit est d'ordre intrapersonnel (mésentente d'un individu avec lui-même), interpersonnel (mésentente avec d'autres sujets), ou d'origine sociétale (résultant de l'évolution des modes de vie). vignette|160px|Le concept de résistance émerge dans le champ de la psychologie en 1895.Il est étudié depuis dans des branches très différentes et son sens ne cesse d'évoluer.
  • En psychanalyse qui prend en compte l'inconscient en tant que principe psychique actif, on appelle résistance le fait de refouler certains contenus qui en émanent.
  • En psychologie analytique, la notion de résistance équivaut chez Carl Gustav Jung à celle du concept de résistance en psychanalyse jusqu'à sa rupture avec Sigmund Freud ; elle se trouve nuancée ensuite.
  • En psychothérapie, notamment en Gestalt-thérapie, le mot désigne le fait de se montrer trop peu réceptif
À propos de ce résultat
Cette page est générée automatiquement et peut contenir des informations qui ne sont pas correctes, complètes, à jour ou pertinentes par rapport à votre recherche. Il en va de même pour toutes les autres pages de ce site. Veillez à vérifier les informations auprès des sources officielles de l'EPFL.
Publications associées

Chargement

Personnes associées

Chargement

Unités associées

Chargement

Concepts associés

Chargement

Cours associés

Chargement

Séances de cours associées

Chargement