Résumé
La propulsion nucléaire navale ou propulsion nucléaire maritime est un type de propulsion des sous-marins et navires de surface, équipés d'un ou plusieurs réacteurs nucléaires produisant de la chaleur transformant de l'eau en vapeur pour activer une turbine ou un ensemble électrique. La technologie américaine fut la première à aboutir et fut partagée avec le Royaume-Uni. L'URSS et la France réalisèrent des développements séparés. L'Allemagne de l’Ouest et le Japon développèrent des prototypes uniques de cargo sans lendemain. Ce fut ensuite le tour de la Chine, puis récemment, de l'Inde, aidée par l'URSS. Dans les années 2010, deux autres pays ont des programmes concrets soumis à des aléas budgétaires, l'Argentine et le Brésil, et d'autres l'ont étudié dont l’Italie. La conception, le développement et la production de réacteurs nucléaires de propulsion navale débuta dans les années 1940 aux États-Unis sous la direction de l'amiral Hyman Rickover. Le premier réacteur de test fut démarré en 1953, et deux ans plus tard en 1955, le premier sous-marin nucléaire, l', fut mis à la mer. Une grande partie des premiers développements sur les réacteurs navals furent réalisés au Naval Reactor Facility américain du Laboratoire national de l'Idaho. Ceci marqua la transition des sous-marins entre les lents bâtiments sous-marins qui existaient jusqu'alors et les navires de guerre capables de maintenir une vitesse de croisière de 20/25 nœuds tout en restant sous l'eau pendant de nombreuses semaines. Le succès du sous-marin USS Nautilus conduisit au développement parallèle d'une nouvelle classe de sous-marins américains, la classe Skate, équipée d'un seul réacteur, et un croiseur, le , mis en service en 1961, équipé de deux réacteurs C1W qui fut le de guerre de surface à propulsion nucléaire au monde. Il fut rejoint par le porte-avions , équipé de huit réacteurs en 1960, mis en service de la fin de 1961 jusqu'au 1er décembre 2012, avec lequel il forma la Task Force 1 qui était composée uniquement de navires à propulsion nucléaire pour l'opération Sea Orbit.
À propos de ce résultat
Cette page est générée automatiquement et peut contenir des informations qui ne sont pas correctes, complètes, à jour ou pertinentes par rapport à votre recherche. Il en va de même pour toutes les autres pages de ce site. Veillez à vérifier les informations auprès des sources officielles de l'EPFL.
Publications associées

Chargement

Personnes associées

Chargement

Unités associées

Chargement

Concepts associés

Chargement

Cours associés

Chargement

Séances de cours associées

Chargement

MOOCs associés

Chargement