Concept

Manœuvre dormante

Résumé
Les manœuvres dormantes sont l’ensemble des cordages qui, ayant pour but de consolider la mâture, restent immobiles une fois mis en place et convenablement raidis. Il s'agit des haubans, des bas-haubans, des galhaubans, des pataras et des étais. Haubans et galhaubans maintiennent les mâts transversalement et vers l'arrière, les étais les maintiennent longitudinalement depuis l'avant, les pataras depuis l'arrière. On distingue respectivement étais de bas-mât, de hune et de flèche. Les bastaques, qui soutiennent le mât dans les bords de largue et de grand largue, occupent une place à part. En effet, elles ont un rôle équivalent aux haubans ou aux pataras, mais, du fait de leur position intermédiaire (en arrière du mât mais dans le périmètre de passage de la bôme), elle nécessitent d'être raidies ou choquées selon qu'elles sont au vent ou sous le vent. De ce fait, elles peuvent être considérées comme dormantes ou courantes. Les étais du mât avant sont fixés sur le beaupré ou au pont
À propos de ce résultat
Cette page est générée automatiquement et peut contenir des informations qui ne sont pas correctes, complètes, à jour ou pertinentes par rapport à votre recherche. Il en va de même pour toutes les autres pages de ce site. Veillez à vérifier les informations auprès des sources officielles de l'EPFL.
Publications associées

Chargement

Personnes associées

Chargement

Unités associées

Chargement

Concepts associés

Chargement

Cours associés

Chargement

Séances de cours associées

Chargement