Résumé
vignette|300x300px|La potentialisation à Long terme (PLT) est une augmentation persistante de la force synaptique après stimulation à haute fréquence d'une synapse chimique. Des études de la PLT sont souvent réalisées dans des parties de l'hippocampe, un organe important pour l'apprentissage et la mémoire. Dans ces études, les enregistrements électriques sont obtenus à partir de cellules et tracés dans un graphique comme celui-ci. Ce graphique compare la réponse à des stimuli au niveau des synapses qui ont subi PLT contre les synapses qui n'ont pas subi la PLT. Les Synapses qui ont subi PLT ont tendance à avoir des réponses électriques plus fortes aux stimuli que les autres synapses. Le terme de potentialisation à long terme vient du fait que cette augmentation de la force synaptique, ou de potentialisation, dure plus longtemps par rapport à d'autres processus qui affectent la force synaptique. En neurosciences, la potentialisation à long terme (PLT) est un renforcement persistant des synapses basé sur les derniers patrons d'activité. Ces derniers produisent une augmentation durable du taux de transmission du signal entre deux neurones. L'opposé de la PLT est la DLT (dépression synaptique à long terme). C'est l'un des nombreux phénomènes qui sous-tendent la plasticité synaptique, la capacité des synapses chimiques à modifier leur force. Dans la mesure où les souvenirs sont supposés être encodés par la modification de la force synaptique, la PLT est généralement considérée comme l'un des mécanismes cellulaires majeurs qui sous-tendent l'apprentissage et la mémoire. La PLT a été découverte au niveau de l'hippocampe du lapin par Terje Lømo en 1966 et elle demeure depuis un sujet de recherche populaire. De nombreuses études modernes de la PLT visent à mieux comprendre ses mécanismes biologiques, tandis que d'autres visent à établir un lien de causalité entre la PLT et l'apprentissage comportemental. D'autres études encore tentent de développer des méthodes, pharmacologiques ou autres, permettant de renforcer la PLT afin d'améliorer l'apprentissage et la mémoire.
À propos de ce résultat
Cette page est générée automatiquement et peut contenir des informations qui ne sont pas correctes, complètes, à jour ou pertinentes par rapport à votre recherche. Il en va de même pour toutes les autres pages de ce site. Veillez à vérifier les informations auprès des sources officielles de l'EPFL.
Publications associées (33)

Chargement

Chargement

The HDAC inhibitor CI-994 acts as a molecular memory aid by facilitating synaptic and intracellular communication after learning

Johannes Gräff, Giulia Santoni, Allison Marie Burns, Jose Vicente Sanchez Mut

Long-term memory formation relies on synaptic plasticity, neuronal activity-dependent gene transcription, and epigenetic modifications. Multiple studies have shown that HDAC inhibitor (HDACi) treatmen
2022
Afficher plus
Concepts associés (73)
Mémoire (psychologie)
thumb|350px|Les formes et fonctions de la mémoire en sciences. En psychologie, la mémoire est la faculté de l'esprit d'enregistrer, conserver et rappeler les expériences passées. Son investigation est réalisée par différentes disciplines : psychologie cognitive, neuropsychologie, et psychanalyse. thumb|Pyramide des cinq systèmes de mémoire. Le courant cognitiviste classique regroupe habituellement sous le terme de mémoire les processus dencodage, de stockage et de récupération des représentations mentales.
Potentialisation à long terme
vignette|300x300px|La potentialisation à Long terme (PLT) est une augmentation persistante de la force synaptique après stimulation à haute fréquence d'une synapse chimique. Des études de la PLT sont souvent réalisées dans des parties de l'hippocampe, un organe important pour l'apprentissage et la mémoire. Dans ces études, les enregistrements électriques sont obtenus à partir de cellules et tracés dans un graphique comme celui-ci. Ce graphique compare la réponse à des stimuli au niveau des synapses qui ont subi PLT contre les synapses qui n'ont pas subi la PLT.
Récepteur NMDA
thumb|Représentation schématique d'un récepteur NMDA activé. Le glutamate et la glycine occupent leurs sites de liaison. S'il était occupé, le site allostérique causerait l'inactivation du récepteur. Les récepteurs NMDA requièrent la liaison de deux molécules de glutamate ou d'aspartate et deux de glycine. thumb|Structure de la molécule de NMDA. Les récepteurs NMDA (récepteur au N-méthyl-D-aspartate) sont des récepteurs ionotropes activés dans des conditions physiologiques par le glutamate et la glycine qui sont essentiels à la mémoire et à la plasticité synaptique.
Afficher plus
Cours associés (12)
NX-450: Computational neurosciences: biophysics
The course introduces students to a synthesis of modern neuroscience and state-of-the-art data management, modelling and computing technologies with a focus on the biophysical level.
BIO-311: Neuroscience
The course starts with fundamentals of electrical - and chemical signaling in neurons. Students then learn how neurons in the brain receive and process sensory information, and how other neurons contr
NX-465: Computational neurosciences: neuronal dynamics
In this course we study mathematical models of neurons and neuronal networks in the context of biology and establish links to models of cognition. The focus is on brain dynamics approximated by determ
Afficher plus
Séances de cours associées (128)
Plasticité synaptique : formes et mécanismes
Explore différentes formes de plasticité synaptique et les mécanismes qui les sous-tendent, en mettant l'accent sur le rôle du calcium dans l'induction et le maintien des changements plastiques.
Vue d'ensemble de la modélisation hippocampique
Couvre la modélisation de l'hippocampe, la plasticité synaptique, l'impact des maladies du cerveau et l'importance de combiner la modélisation avec des expériences.
Neuromodulateurs: Plasticité synaptique et oscillations
Déplacez-vous dans la modulation du glutamate et de la libération de GABA dans le microcircuit hippocampe.
Afficher plus
MOOCs associés (15)
Neuronal Dynamics 2- Computational Neuroscience: Neuronal Dynamics of Cognition
This course explains the mathematical and computational models that are used in the field of theoretical neuroscience to analyze the collective dynamics of thousands of interacting neurons.
Neuronal Dynamics 2- Computational Neuroscience: Neuronal Dynamics of Cognition
This course explains the mathematical and computational models that are used in the field of theoretical neuroscience to analyze the collective dynamics of thousands of interacting neurons.
Neuronal Dynamics - Computational Neuroscience of Single Neurons
The activity of neurons in the brain and the code used by these neurons is described by mathematical neuron models at different levels of detail.
Afficher plus