Concept

Mécanisme de Brout-Englert-Higgs-Hagen-Guralnik-Kibble

Résumé
En physique des particules le mécanisme de Brout-Englert-Higgs-Hagen-Guralnik-Kibble (BEHHGK, prononcé « Beck »), souvent abrégé (au détriment de certains auteurs) mécanisme de Brout-Englert-Higgs, voire mécanisme de Higgs, introduit indépendamment par François Englert et Robert Brout, par Peter Higgs, et par Gerald Guralnik, Carl Richard Hagen et Thomas Kibble en 1964, décrit un processus par lequel une symétrie locale de la théorie peut être brisée spontanément, en introduisant un champ scalaire de valeur moyenne non nulle dans le vide. Ce mécanisme a été imaginé pour tenter d'expliquer que certains bosons de jauge ont une masse, ce qui est un fait a priori incompatible avec le modèle standard, en interprétant le concept de masse comme la résultante d'une interaction entre ces bosons et le champ de Higgs . vignette|Kibble, Guralnik, Hagen, Englert, et Brout lors de la remise du Prix Sakurai 2010. Dans le cadre du modèle standard, c'est le mécanisme BEHHGK qui briserait l'interaction électrofaible basée sur le groupe de jauge en conférant une masse non nulle à plusieurs de ces bosons de jauge et plus précisément les bosons W et Z alors que le photon reste lui de masse nulle. En conséquence l'interaction faible qui est transportée par les bosons W et Z (et dont le groupe de jauge est ) est à courte portée (de l'ordre de ) alors que l'interaction électromagnétique qui est transportée par le photon (et dont le groupe de jauge est ) est dite de portée infinie ce qui revient à dire qu'elle est visible macroscopiquement. De façon indirecte le mécanisme BEHHGK serait également la source de la masse non nulle de tous les fermions qui composent la matière. Le modèle standard repose en grande partie sur les concepts de symétrie et d'invariance, notamment l'invariance de jauge qui génère les interactions. Cette invariance concerne notamment le lagrangien du modèle, et interdit d'introduire des termes de masse pour les bosons de jauges, vecteurs de l'interaction. Or on sait aujourd'hui que certains de ces bosons (les W et le Z de l'interaction faible) ont une masse.
À propos de ce résultat
Cette page est générée automatiquement et peut contenir des informations qui ne sont pas correctes, complètes, à jour ou pertinentes par rapport à votre recherche. Il en va de même pour toutes les autres pages de ce site. Veillez à vérifier les informations auprès des sources officielles de l'EPFL.
Publications associées (31)

Electroweak and Higgs Physics at Very High Energy

Lorenzo Ricci

Effective Field Theories (EFTs) allow a description of low energy effects of heavy new physics Beyond the Standard Model (BSM) in terms of higher dimensional operators among the SM fields. EFTs are no
EPFL2022

Effective Field Theories for New and Old Physics

Alfredo Glioti

Effective Field Theories have changed our understanding of Quantum Field Theories. This thesis shows several applications of this powerful tool in the context of the Standard Model and for searches of
EPFL2022

Chargement

Afficher plus
Concepts associés (68)
Boson de Higgs
thumb|De gauche à droite : Kibble, Guralnik, Hagen, Englert et Brout, en 2010. Le boson de Higgs ou boson BEH, est une particule élémentaire dont l'existence, postulée indépendamment en juin 1964 par François Englert et Robert Brout, par Peter Higgs, en août, et par Gerald Guralnik, Carl Richard Hagen et Thomas Kibble, permet d'expliquer la brisure de l'interaction unifiée électrofaible (EWSB, pour l'anglais ) en deux interactions par l'intermédiaire du mécanisme de Brout-Englert-Higgs-Hagen-Guralnik-Kibble et d'expliquer ainsi pourquoi certaines particules ont une masse et d'autres n'en ont pas.
Effet Meissner
L'effet Meissner, ou effet Meißner (), fait référence au phénomène d'exclusion totale de tout champ magnétique de l'intérieur d'un supraconducteur quand il est porté à une température inférieure à sa température critique. Il a été découvert par Walther Meißner et Robert Ochsenfeld en 1933 et est souvent appelé diamagnétisme parfait ou l'effet Meissner-Ochsenfeld. L'effet Meissner est l'une des propriétés définissant la supraconductivité et sa découverte a permis d'établir que l'apparition de la supraconductivité est une transition de phase.
Mécanisme de Brout-Englert-Higgs-Hagen-Guralnik-Kibble
En physique des particules le mécanisme de Brout-Englert-Higgs-Hagen-Guralnik-Kibble (BEHHGK, prononcé « Beck »), souvent abrégé (au détriment de certains auteurs) mécanisme de Brout-Englert-Higgs, voire mécanisme de Higgs, introduit indépendamment par François Englert et Robert Brout, par Peter Higgs, et par Gerald Guralnik, Carl Richard Hagen et Thomas Kibble en 1964, décrit un processus par lequel une symétrie locale de la théorie peut être brisée spontanément, en introduisant un champ scalaire de valeur
Afficher plus
Cours associés (12)
PHYS-741: Gauge Theories and the Standard Model
The goal of this course is to explain the conceptual and mathematical bases of the Standard Model of fundamental interactions and to illustrate in detail its phenomenological consequences.
PHYS-416: Particle physics II
Presentation of the electroweak and strong interaction theories that constitute the Standard Model of particle physics. The course also discusses the new theories proposed to solve the problems of the
PHYS-432: Quantum field theory II
The goal of the course is to introduce relativistic quantum field theory as the conceptual and mathematical framework describing fundamental interactions.
Afficher plus
Séances de cours associées (74)
Bosons de Goldstone : Mécanisme de Higgs
Explore les bosons de Goldstone et le mécanisme de Higgs, révélant comment la brisure spontanée de symétrie génère une masse pour les bosons de jauge.
Masses et mélanges de fermion
Explore les masses de fermion, la nature chirale et les couplages Yukawa.
Aperçu du modèle standard
Fournit une analyse approfondie du modèle standard, couvrant des sujets tels que le mécanisme de Higgs, les interactions de boson de jauge, et le rôle de la chiralité en physique des particules.
Afficher plus
MOOCs associés

Aucun résultat