Résumé
L’alternance codique (de l'anglais code switching) désigne l’alternance entre plusieurs codes linguistiques (langues, dialectes ou registres de langue) au sein d’un même et unique discours ou énoncé, voire au sein d’une phrase, le plus souvent là où les syntaxes des deux codes s'alignent (Codique DGCP). On parle d’alternance codique seulement lorsqu’il est produit par des multilingues parlant couramment leurs langues. Sinon il s’agit d’un emprunt lexical, qui lui ne marque pas la réelle volonté de changement, mais plutôt un manque de compétence dans la langue ou une insuffisance de la langue elle-même, et qui est considéré comme appartenant à la langue qui l'a « emprunté ». Dans d’autres cas plus rares, l’alternance devient systématique et crée une langue mixte, comme le métchif, ou alors supplante la langue officielle, comme le taglish (en) (tagalog et anglais) ou le portuñol (portugais et espagnol). On pense souvent que l'alternance codique chez les bilingues (et multilingues) est le résultat d'une mauvais maîtrise langagière de leur part ou d'une confusion, d'une incapacité à s'exprimer dans une langue à la fois. Or, il s'agit d'un choix (souvent inconscient) et d'un processus discursif intentionnel et signifiant, comme le démontrent de nombreuses disciplines qui se sont questionnées sur les motivations derrière l'alternance codique. Une étude américaine (2015) s'est attachée à rassembler et à résumer les facteurs relevées par ces différentes disciplines : elle les confrontent dans une expérience pour déceler quels facteurs ont la plus grande influence sur le code-switching : L’approche socioculturelle avance un facteur contextuel : l’alternance codique peut servir à construire une identité, à s’associer à un groupe ou à une communauté ou pour faire référence à des valeurs communes. Ainsi le type de participants présents lors d’une conversation peut influencer sur le recours à l’alternance codique qui, dans ce cas, découle d’un choix fait par le locuteur.
À propos de ce résultat
Cette page est générée automatiquement et peut contenir des informations qui ne sont pas correctes, complètes, à jour ou pertinentes par rapport à votre recherche. Il en va de même pour toutes les autres pages de ce site. Veillez à vérifier les informations auprès des sources officielles de l'EPFL.
Publications associées

Chargement

Personnes associées

Chargement

Unités associées

Chargement

Concepts associés

Chargement

Cours associés

Chargement

Séances de cours associées

Chargement

MOOCs associés

Chargement