Résumé
La courbe de Hilbert est une courbe continue remplissant un carré. Elle a été décrite pour la première fois par le mathématicien allemand David Hilbert en 1891. Comme elle couvre un carré, sa dimension de Hausdorff et sa dimension topologique sont égales à 2. On la considère cependant comme faisant partie des fractales. La longueur euclidienne de H (la courbe approchée continue obtenue à la n-ième itération) est ; elle croit donc exponentiellement avec n. Pour le parcours des bases de données multi-dimensionnelles, la courbe de Hilbert a été proposée à la place de la courbe de Lebesgue parce qu'elle a un comportement préservant mieux la localité. Hilbert définit la fonction comme limite de fonctions donnant les approximations successives de la courbe de Hilbert. À l'étape 0, le graphe H se limite à un seul point, disposé au centre du carré . Ce point est à la fois point initial et point final de H. Le centre du carré de coordonnées (1/2, 1/2) est l'image par une fonction f de l'intervalle tout entier. À l'étape 1, on coupe en quatre parties égales l'intervalle et on fait correspondre à chaque intervalle de la subdivision un quart du carré initial. Plus précisément, l'intervalle est associé au sous-carré ; l'intervalle est associé au sous-carré ; l'intervalle est associé au sous-carré ; et enfin, l'intervalle est associé au sous-carré . Ainsi, le parcours des quatre sous-carrés se fait dans l'ordre suivant : Si on relie les centres de ces carrés par des segments, on obtient le graphe H. Son point initial est le point de coordonnées , et son point final est le point de coordonnées . C'est l'arc paramétré par une fonction f qui envoie l'intervalle [0, 1/4] sur la partie de H contenue dans le carré 0, l'intervalle sur la partie de H contenue dans le carré 1, l'intervalle sur la partie de H contenue dans le carré 2, et l'intervalle sur la partie de H contenue dans le carré 3, en suivant le sens de parcours. À l'étape n, chaque intervalle de la subdivision obtenue à l'étape n-1 est lui-même divisé en quatre, de même que le carré qui lui est associé.
À propos de ce résultat
Cette page est générée automatiquement et peut contenir des informations qui ne sont pas correctes, complètes, à jour ou pertinentes par rapport à votre recherche. Il en va de même pour toutes les autres pages de ce site. Veillez à vérifier les informations auprès des sources officielles de l'EPFL.
Publications associées

Aucun résultat

Personnes associées

Aucun résultat

Unités associées

Aucun résultat

Concepts associés (5)
Geohash
vignette|Exemple de grille Geohash Geohash est un système de géocodage des coordonnées géographiques (latitude / longitude) inventé par Gustavo Niemeyer lors de l'écriture du service Web geohash.org, et mis dans le domaine public. Le système est basé sur une fonction de hachage qui subdivise la surface terrestre selon une grille hiérarchique. Les Geohashes offrent des propriétés telles que la précision arbitraire et la possibilité d'éliminer progressivement les caractères de la fin du code pour réduire sa taille, en perdant peu à peu de la précision.
Courbe de Hilbert
La courbe de Hilbert est une courbe continue remplissant un carré. Elle a été décrite pour la première fois par le mathématicien allemand David Hilbert en 1891. Comme elle couvre un carré, sa dimension de Hausdorff et sa dimension topologique sont égales à 2. On la considère cependant comme faisant partie des fractales. La longueur euclidienne de H (la courbe approchée continue obtenue à la n-ième itération) est ; elle croit donc exponentiellement avec n.
Courbe remplissante
En analyse mathématique, une courbe remplissante (parfois appelée courbe de remplissage) est une courbe dont l' contient le carré unité entier (ou plus généralement un hypercube de dimension n). En raison du fait que le mathématicien Giuseppe Peano (1858–1932) a été le premier à découvrir dans le plan (en dimension 2) une telle courbe, les courbes remplissantes sont parfois appelées courbes de Peano, mais cette dénomination fait maintenant référence à la courbe de Peano qui désigne cet exemple spécifique de courbe remplissante découvert par Peano.
Afficher plus
Cours associés (2)
BIO-341: Dynamical systems in biology
Ce cours introduit les systèmes dynamiques pour modéliser des réseaux biologiques simples. L'analyse qualitative de modèles dynamiques non-linéaires est développée de pair avec des simulations numériq
MATH-126: Geometry for architects II
Ce cours traite des 3 sujets suivants : la perspective, la géométrie descriptive, et une initiation à la géométrie projective.
Séances de cours associées (46)
Systèmes non linéaires : analyse du portrait de phase
Explore les systèmes non linéaires à travers des portraits de phase en 2D, en se concentrant sur les champs vectoriels, les isoclines et les trajectoires.
Analyse mathématique des circuits génétiques
Explore l'analyse mathématique des circuits génétiques et la mise en œuvre de plasmides synthétiques chez E. coli, en se concentrant sur le concept d'oscillateurs à cycle limite.
Modélisation de l'expression des gènes
Explore la modélisation de l'expression des gènes, l'analyse des points fixes et la stabilité dans les systèmes biologiques.
Afficher plus
MOOCs associés

Aucun résultat